CULTURE: L’ALMA CHAMBER ORCHESTRA ANIME UN CONCERT A ALGER

Dans Actualité culturelle
18 Fév 2015
L’ALMA CHAMBER ORCHESTRA ANIME UN CONCERT A ALGER

L’Orchestre français de musique classique, « Alma Chamber Orchestra », dirigée par le jeune maestro Lionel Bringuier, a animé le 17 février 2015, à Alger, un concert marqué par un programme qui a rassemblé trois grands noms de la musique universelle.

L’Auditorium Aissa Messaoudi de la Radio Algérienne, relativement plein, a accueilli une cinquantaine des meilleurs  musiciens de Paris, dans une formation dirigée sur le plan artistique par Anne Gravoin, épouse du Premier ministre français, Manuel Valls.

Dans  un programme diversifié, le public a pu apprécier de belles oeuvres de Ludwig Van Beethoven, Maurice Ravel et Félix Mendelssohn Bartholdy que Lionel Bringuier (28 ans) a brillement conduites.

Ouverture Egmont, opus 84 de Ludwig Van Beethoven (1770- 1827), a permis de mettre en valeur la dextérité et la précision des instrumentistes  qui ont brillé de maitrise et de technique.

Concerto pour piano en sol majeur dans ses quatre mouvements de Maurice Ravel (1875 – 1937), a mis en exergue le remarquable travail de Denis Pascal au piano qui a été très applaudi par un public homogène et recueilli.

L’œuvre de Ravel, d’une saisissante beauté mélodique, entretenant      l’ »évènement » et le « rebondissement » avec des marquages et des syncopes dans le rythme, a créé dans l’assistance, des moments de pur bonheur.

La complexité des arrangements dotée d’un génie créatif hors du commun a donné lieu à une distribution polyphonique pleine avec des sorties en solo de chaque pupitre et des accompagnements aux belles envolées phrastiques.

Symphonie No 4 en La Majeur, opus 90 de Félix Mendelssohn-Bartholdy (1809 – 1847) a quant à elle apaisé l’ambiance à travers des conceptions intelligentes tant sur le plan harmonique qu’esthétique.

Les variations modales alternant les tons mineur et majeur ont enchanté l’assistance, parmi laquelle Nadia Labidi, ministre de la Culture, Bernard Emié, ambassadeur de France en Algérie et Abdelkader Zoukh, wali d’Alger.

La conclusion s’est faite dans l’euphorie des rythmes locaux, avec notamment l’interprétation d’une suite de pièces du patrimoine arrangée par Sid Ahmed Belli, à l’instar de Harramtou Bik Nouâassi, ou encore Aâchiq Mamhoun.

Agé de seulement 28 ans, Lionel Bringuier est sans doute l’un des plus jeunes chefs d’orchestre au monde avec une carrière déjà bien remplie.

Chef en résidence au Philharmonique de Los Angeles (2012-2013), il a dirigé entre 2013 et 2014 de nombreux orchestres comme le Royal Concertgebouw Orchestra, le San Francisco Symphony, le Vienna Symphony Orchestra et l’Orchestre Philharmonique de Radio France.

Actuellement, il dirige l’Orchestre de la Tonhale de Zurich pour la saison 2014-2015.

Créé en mai 2013, l’Alma Chamber Orchestra a pour vocation de révéler chaque talent de l’orchestre et de s’associer à la diffusion mondiale d’oeuvres de jeunes compositeurs issus des cultures du monde.

Programmé pour une représentation unique, le concert de l’Alma Chamber Orchestra a été organisé par l’Agence algérienne pour le rayonnement culturel (Aarc), en collaboration avec la Radio Algérienne.

Source/APS