CLIMAT: PARTICIPATION DE M. ABDELKADER MESSAHEL AU « ONE PLANET SUMMIT »

Dans A la une
13 Déc 2017
summit-one-planet

Représentant S.E M. Abdelaziz BOUTEFLIKA, Président de la République, M. Abdelkader MESSAHEL, Ministre des Affaires Etrangères, a participé aux travaux du Sommet Climat « One Planet Summit », tenu à Paris le 12 décembre 2017, le jour du 2ème anniversaire de l’Accord de Paris pour le climat.

Au terme de ce sommet auquel ont pris part une cinquantaine de Chefs d’Etat et de Gouvernement, M. Emmanuel MACRON, Président de la République française a annoncé 12 engagements internationaux visant notamment le financement de la lutte contre les changements climatiques.

Il convient de souligner qu’au titre de la mise en œuvre de ses engagements dans le cadre de l’Accord de Paris sur le climat, l’Algérie s’est engagée à réduire ses émissions de gaz à effet de serre à hauteur de 7% avec ses propres moyens et à atteindre un taux de 22% si elle obtenait le soutien des pays développés.

Plusieurs actions et programmes sont en cours de mise en œuvre par l’Algérie dans différents domaines :

1. les domaines liés au développement des énergies renouvelables (photovoltaïque, éolien, cogénération, biomasse et géothermie). Un premier appel d’offres pour la réalisation d’un programme de 4015 Mégawatts serait lancé incessamment à l’intention de tous les investisseurs intéressés ;

2. l’amélioration de l’efficacité énergétique dans les secteurs du bâtiment et des transports ;

3. la réhabilitation du projet du barrage vert (boisement et reboisement de plus de un (01) million d’hectares), le développement des zones steppiques et la séquestration de carbone ;

4. la rationalisation de l’utilisation des ressources hydriques pour faire face au stress hydrique et la poursuite du programme ambitieux de construction de barrages. A ce jour, 75 grands barrages ont été construits, auxquels s’ajouteront 4 autres barrages qui sont en construction et qui seront réceptionnés d’ici janvier 2018, portant ainsi la capacité de stockage à 9 milliards de mètres cubes. L’Algérie dispose également de 221 petits barrages pour une capacité de 281 Millions de mètres cubes ;

5. dans le domaine de la gestion des déchets, une stratégie pour 2035 a été adoptée et qui ambitionne la mise en place d’une industrie de récupération, de valorisation des déchets et le
développement d’un réseau national de petites et moyennes entreprises.