Dialogue 5+5: tenue de la 3ème Conférence « Finances et Investissement » dimanche à Alger

Dans A la une
19 Nov 2018
dialogue-55

Dialogue 5+5: tenue de la 3ème Conférence « Finances et Investissement » dimanche à Alger : pour une meilleure attractivité à l’investissement dans le bassin occidental de la Méditerranée

ALGER – La 3ème Conférence ministérielle « Finances et Investissement » du dialogue 5+5 s’est tenue dimanche 18 novembre à Alger en présence des ministres des Finances des cinq pays de la rive nord de la Méditerranée et ceux de l’Union du Maghreb arabe (UMA).

La session d’Alger a été conjointement présidée par le ministre des Finances, Abderrahmane Raouya, et le ministre français de l’Economie et des Finances, Bruno Le Maire.

L’intérêt d’améliorer le climat des affaires dans le bassin occidental de la Méditerranée pour plus d’attractivité d’investissement a été au centre des discussions, dimanche, entre les pays du dialogue 5+5 lors de leur 3ème conférence ministérielle « Finances et investissement ».

Lors d’un point de presse tenu en marge de cette conférence, le ministre des Finances, Abderrahmane Raouya, a indiqué que les participants se sont accordés sur la nécessité de travailler à améliorer le climat des affaires pour faire de la zone occidentale une région plus attractive pour les investissements notamment dans les secteurs productifs pour diversifier l’économie et créer des postes d’emploi.

Les discussions ont également porté sur la coopération financière entre les pays du dialogue 5+5 et sur le rôle que peuvent jouer les investisseurs du nord de la Méditerranée en matière d’investissement dans les capacités de production dans les pays de la rive sud.

Selon M. Raouya, ce rôle peut se matérialiser notamment à travers le transfert des connaissances et de technologies et le développement des compétences.

Co-animant le point de presse, le ministre français de l’Économie et des Finances, Bruno Le Maire, a plaidé pour l’importance, pour les pays du dialogue 5+5, de définir « ensemble » un cadre fiscal attractif pour les pays riverains de la Méditerranée. « Un cadre dont les profits iraient à nos secteurs économiques prioritaires et à nos populations », a-t-il expliqué.

Le « Sommet des deux rives » de la méditerranée, le 24 juin 2019 à Marseille

Par ailleurs, le Sommet des deux rives », annoncé en août dernier par le président français, Emmanuel Macron, aura lieu le 24 juin 2019 à Marseille, a indiqué M. Le Maire.

Le ministre français a indiqué que l’orientation de cet événement est de faire de la Méditerranée un espace de commerce et non pas un lieu de « rivalité ou de conflit » du fait de risques migratoires ou de terrorisme.

A ce titre, il a indiqué que l’ensemble des propositions seront les bienvenues pour être traitées lors du sommet regroupant l’ensemble des chefs d’États et de gouvernements des pays du dialogue 5+5. La société civile ainsi que d’autres pays européens dont l’Allemagne et l’Union européenne y seront également associés.

Le ministre français a en outre annoncé cinq thèmes qu’abordera le sommet: L’économie, l’environnement, l’énergie et les matières premières, la jeunesse et la culture.

Pour préparer cet évènement, des rencontres spécifiques à chacun de ces thèmes auront lieu début 2019, suivis d’une rencontre finale avant le sommet de Marseille.

« L’objectif final du président de la République (Emmanuel Macron, Ndlr) est de présenter une vision de destin commun », a-t-il affirmé.

 

Source : APS