Messahel à La Haye : l’Algérie, un gage de stabilité et de sécurité régionales

Dans A la une
22 Fév 2019
mae_messahel_la-haye

LA HAYE -Le ministre des Affaires étrangères, Abdelkader Messahel, a animé jeudi à La Haye (Pays-Bas) une conférence sur l’approche algérienne en matière de déradicalisation et de lutte contre le terrorisme et son impact sur la sécurité régionale, durant laquelle il a souligné que l’Algérie « est un gage de stabilité et de sécurité régionales ».

M. Messahel, qui effectue une visite de travail aux Pays Bas, a lors de cette conférence, animée à l’Institut néerlandais des relations internationales « Clingendael Institute », devant un panel d’experts, indiqué que « l’Algérie ne ménage aucun effort pour contribuer autant que faire se peut à l’avènement de la paix, la sécurité et la stabilité dans sa région qui connaît, depuis quelques années déjà, un haut niveau d’instabilité, d’insécurité et une grande volatilité, notamment en Libye et dans la bande sahélo-saharienne », ajoutant que ces efforts restent « basés sur des principes clairs, de non-ingérence, d’équidistance et d’appropriation par les acteurs eux-mêmes des processus de règlement ».

Le ministre a passé en revue les différentes menaces et défis qui connaît la région sahélo-saharienne et l’Afrique du Nord, ainsi que leurs répercussions sur la stabilité de l’ensemble de la région. Dans ce cadre, il a cité notamment le terrorisme, la radicalisation, le crime organisé ainsi que l’immigration clandestine massive.

Il a, dans ce contexte, exposé les efforts de l’Algérie « pour faire face à ces défis, sur le plan national, avec la mobilisation des forces de l’Armée Nationale Populaire et des forces de sécurité, ainsi que sur le plan régional en apportant son concours aux pays de la région, dans la limite de ses moyens, notamment à travers la formation de troupes spécialisées, l’équipement et le partage de renseignements et d’expériences ».M. Messahel a également mis un accent sur le « lien étroit » entre les impératifs de sécurité et le développement en exposant, dans le même temps, les efforts de l’Algérie pour la modernisation du pays et le développement socio-économique.

Source: APS